Concours : proclamation et lancement !

25 06 2013

affiche-14e-concours

Voilà, c’est fini mais cela ne fait que recommencer !

Vendredi 28 juin à 19h00 sera dévoilé le nom des lauréats du concours La Noiraude-La Fureur du Noir « Un petit coin de verdure » dont les nouvelles seront publiées avec celle de Marc Villard dans un recueil à paraître en novembre 2013. Si le résultat des délibérations reste secret, ce qui ne l’est pas c’est que cette proclamation aura lieu au bar le Cool, 19bis rue du Général Leclerc à Lamballe avec des membres de La Fureur du Noir et des représentants de La Noiraude.

A cette occasion, il sera aussi procédé au lancement du prochain concours qui se déroulera du 29 juin au 07 décembre 2013. N’hésitez pas à venir boire un verre avec les organisateurs qui se feront un plaisir de répondre à vos questions.

Pour nous retrouver, c’est par ici

Publicités




Petits polars du Monde – saison 2

25 06 2013

Embarquement immédiat ! C’est parti pour la deuxième année consécutive, Le Monde et la SNCF s’associent pour vous faire voyager au pays du noir ou du polar tout au long de l’été. Treize nouvelles inédites que vous pourrez savourer pendant votre trajet ou, tout simplement, au bord de la piscine. Cette année, chacun de ces textes sera illustré par un dessinateur de renom. Tous les jeudis vous retrouverez ainsi Didier Daeninckx et Loustal, Jean Vautrin et Baru, Caryl Férey et Charles Berbérian, Marc Villard et Jean-Christophe Chauzy, Marin Ledun et Götting… Toutes les publications du 13 juin au 5 septembre sur le site de la SNCF.

Des adaptations radiophoniques de ces nouvelles seront aussi proposées sur les ondes de France Culture chaque samedi entre 20h00 et 21h00, du 29 juin au 28 septembre.

thilliez-le mondeC’est la nouvelle « Hostiles » de Franck THILLIEZ, illustrée par Dominique CORBASSON, qui accompagnait l’édition du 22 juin : « Marc et Léa, deux inconnus piégés dans la carcasse d’une voiture. L’homme a pris en stop la femme, paumée sur une route des Cévennes, puis l’automobile, percutée par un objet non identifié, est tombée dans un précipice. Les heures s’écoulent, sans âme qui vive pour secourir les blessés. Dans l’habitacle, la panique enfle cependant que la nuit, bruissant d’insectes, tombe et que se profilent des ombres inquiétantes… »

Alors n’hésitez pas à monter dans le train du polar afin de parcourir le monde qui s’ouvre à vous !