Octobre1988 : Les Travailleurs du Noir sont dans la Vie Ouvrière

19 02 2015

CGT la Vie Ouvrière - Vous aussi le 18

La Noiraude a enfin commencé, la semaine dernière, à vous dévoiler ses trésors cachés, alors, maintenant, plus question de s’arrêter. Voici donc, offert par Claude Mesplède himself en novembre 2008, un véritable collector : un numéro de « La Vie Ouvrière », l’hebdomadaire de la CGT, estampillé « Spécial Polar », et publié en octobre 1988.
Au fil des pages, textes et dessins polar, viennent infiltrer les rubriques habituelles de la revue. Michel Garcia et Jean-Claude Keusch sont les concepteurs de cette intrusion du noir dans le rouge, et grâce à eux, figure au sommaire :

– « Le partage des tâches », une nouvelle de Didier Daeninckx, illustrée par Monpierre
– « Rude journée pour Mickey », une nouvelle de Gérard Delteil, illustrée par David B.
– « F.A.N.E.-Club », une nouvelle d‘Eric Kristy, illustrée par D. De Lazarre
– « Dieux, Shakeaspeare et … noir », une histoire-express de la littérature noire, par Louis Destrem, illustrée par David B.
– « Les grands Bleus », une nouvelle de Michel-Julien Naudy, illustrée par D. De Lazarre.
– « Le crible était presque parfait », une sélection des meilleurs polars de l’année, par Claude Mesplède
– « La petite morte », une nouvelle de Didier Cohen, illustrée par David B.
– « Pain à la tomate », une fiche cuisine par Manuel Vasquez Montalban
– « Grille polar », des mots croisés par Tito Topin
– « Est-ce ta fête commissaire ? » une nouvelle de Jean-Bernard Pouy, illustrée par Monpierre

Un bien beau sommaire, avec la fine fleur des auteurs de la Série Noire de l’époque (la vraie, au format poche, et pas chère), que vous pouvez vous amuser à essayer de reconnaître sur cette double page de Dragan De Lazarre qui ouvrait ces pages polar…10 auteurs du noir pour la CGT

La Noiraude n’est pas peu fière de posséder un des… 85000 exemplaires de ce numéro pas comme les autres.

La Vie ouvrière n°2303 (du 17 au 23 octobre 1988) – 68 pages – 6 nouvelles

Dans l’étable de la Noiraude depuis le 12 novembre 2008

Frédéric Prilleux, pour la Noiraude

Publicités




Petits polars du Monde – saison 2

25 06 2013

Embarquement immédiat ! C’est parti pour la deuxième année consécutive, Le Monde et la SNCF s’associent pour vous faire voyager au pays du noir ou du polar tout au long de l’été. Treize nouvelles inédites que vous pourrez savourer pendant votre trajet ou, tout simplement, au bord de la piscine. Cette année, chacun de ces textes sera illustré par un dessinateur de renom. Tous les jeudis vous retrouverez ainsi Didier Daeninckx et Loustal, Jean Vautrin et Baru, Caryl Férey et Charles Berbérian, Marc Villard et Jean-Christophe Chauzy, Marin Ledun et Götting… Toutes les publications du 13 juin au 5 septembre sur le site de la SNCF.

Des adaptations radiophoniques de ces nouvelles seront aussi proposées sur les ondes de France Culture chaque samedi entre 20h00 et 21h00, du 29 juin au 28 septembre.

thilliez-le mondeC’est la nouvelle « Hostiles » de Franck THILLIEZ, illustrée par Dominique CORBASSON, qui accompagnait l’édition du 22 juin : « Marc et Léa, deux inconnus piégés dans la carcasse d’une voiture. L’homme a pris en stop la femme, paumée sur une route des Cévennes, puis l’automobile, percutée par un objet non identifié, est tombée dans un précipice. Les heures s’écoulent, sans âme qui vive pour secourir les blessés. Dans l’habitacle, la panique enfle cependant que la nuit, bruissant d’insectes, tombe et que se profilent des ombres inquiétantes… »

Alors n’hésitez pas à monter dans le train du polar afin de parcourir le monde qui s’ouvre à vous !





Petits polars du Monde : Daeninckx ouvre le feu

19 07 2012

Excellente nouvelle ! Le Monde a décidé de renouer avec une pratique un peu laissée en sommeil, celle de la publication de longues nouvelles noires, offertes avec le journal. Les plus fétichistes auront certainement conservé les fascicules détachables des années 90, ou même acheté «La Série des Séries Noires de l’été 1996 », mémorable recueil où figuraient Villard, Pennac, Picouly, Raczymow, Jonquet, Charyn et Daeninckx.

C’est justement Didier Daeninckx qui a inauguré, jeudi dernier, une nouvelle salve de 13 titres, dont la publication s’étale du 12 juillet au 4 octobre. Sa nouvelle s’intitule « Les Négatifs de la Canebière », et voici sa présentation :

 « Nice, 1944. On a retrouvé la Bugatti d’Émile Galande au fond de la rivière avec, à son bord, la belle Chloé Valmierini. Noyée. Même si le médecin légiste privilégie l’accident, un procès a lieu, Émile est reconnu coupable d’assassinat. Mais la Libération est en marche et tandis que les miliciens et leurs amis de la Gestapo évacuent la cité, Émile retrouve espoir. Jusqu’au jour où, à Marseille, sur la Canebière, un braquage qui tourne mal vient changer la donne »

Et aujourd’hui jeudi 19 juillet sort « Ce crétin de Stendhal », par JB Pouy.

 La collection « Les Petits Polars du Monde » a été réalisée avec le partenariat actif de la SNCF, comptera en tout treize titres, la fine-fleur du polar français, puisqu’on retrouve (dans le désordre d’apparition) Franck Thilliez, Caryl Ferey, Alexandra Schwartzbrod, (tous les trois lauréats du PRIX SNCF du POLAR),  Jean-Bernard Pouy, Marc Villard, Didier Daeninckx, Tito Topin, Michel Quint, Dominique Sylvain, Sylvie Granotier, Marcus Malte, Chantal Pelletier, Pierre Pelot. Quant aux couvertures, elles seront l’oeuvre de Jacques de Loustal, François Avril, Lorenzo Mattotti, Miles Hyman, Max Cabanes, Jean-Christophe Chauzy, Jean-Philippe Peyraud.

 Vous savez désormais ce qui vous reste à faire, chaque jeudi : vous rendre chez votre kiosquier favori et lui demander de déposer Le Monde à vos pieds. Ou alors, passer voir La Noiraude : les Petits Polars du Monde seront tous dans ses rayons.