17è concours de nouvelles : et les gagnants sont…

29 06 2017

Ça y est, nous connaissons enfin le nom des trois lauréats du concours 2017 La Noiraude / Noir sur la Ville  ! Et on peut, sans mentir, considérer que c’est un très bon cru !

Après des semaines de lecture intense par les membres du pré-jury et du jury, les heureux gagnants voient donc leur nouvelle bientôt publiée aux côtés de trois auteurs « professionnels ». Sébastien Gendron (bientôt un article sur la soirée organisée par la Noiraude), Cloé Mehdi et Fabienne Juhel ont aussi écrit une nouvelle sur le même thème que les participants. Cette année, l’écriture devait se faire autour de cinq mots : bûche – aigrette – bibliothécaire – polaroïd – camion.

 

Denis la Fureur et Fred la Noiraude proclame les résultats du 17è concours !

 

En hommage au premier recueil Noiraudes en Fureur , les équipes de Pordic et Lamballe ont décidé d’appeler le prochain  Noiraudes sur la Ville qui paraîtra, comme tous les ans, lors du festival « Noir sur la Ville » qui se déroule du 17 au 19 novembre.

Un recueil qui sera publié pour la première fois aux éditions de la Gidouille.

 

Emotion particulière pour le jury, cette année  qui retrouve, à l’ouverture des enveloppes (car rappelons-le, le concours est anonyme) deux anciens lauréats.

Tout d’abord, Jean-Luc Guardia qui fut au sommaire du troisième recueil, en 2002,  Billets brûlés  On le retrouve donc avec joie quinze ans plus tard avec sa nouvelle  Lurone, cinquantaine belle comme un camion

Deuxième ancienne lauréate, découverte à La Noiraude en 2014, Florence Médina qui est devenue une fidèle du festival, n’hésitant pas à nous rendre visite régulièrement chaque année depuis lors.C’est dans le recueil  Marions-les !  que l’on peut lire sa nouvelle. Cette année, c’est sa nouvelle  Corps de texte  qui intégrera le nouveau recueil.

 

Le troisième lauréat, s’il n’avait pas encore gagné jusque-là, n’en est pas moins un fidèle de l’épreuve, et local de l’étape. En effet, Alain Donnio, qui habite Saint-Brieuc, participait pour la quatrième fois. C’est donc avec sa nouvelle Du noir à Saint-Méloir  qu’il rejoint ses coreligionnaires.

 

Encore un immense bravo à eux et rendez-vous au festival de Lamballe !

Manuel, pour la Noiraude

Publicités