COLLECTIF – Robert est de retour !

4 11 2011

«- Tu connais pas la dernière ? Robert est de retour !

– Non ! Après ce qu’il s’est passé ??? Houlala…

– Comme tu dis…»

 Mais qu’a bien pu faire Robert pendant tout ce temps ?

Des histoires qui nous font découvrir différents visages de Robert : boulanger, hooligan, gendarme, anonyme, bandit, innocent….. Robert c’est vous, votre voisin, votre ami, votre patron. Bref, tout le monde et personne à la fois ! Juste les événements qui font que l’on se transforme en animal ou en proie. Pas la fatalité, juste la vie qui est plus ou moins bien faite ! Dix histoires de retour avec un certain Robert.

 Michel ALOMENE – « Blindé»

François BRAUD – « Les Seins de Robert»

Philippe FAUCHER – « Délit de fuite »

Denis FLAGEUL – « Gros Bob Story »

Michel GICQUEL – «Bref retour»

Jérôme GUINGOUAIN – «Matin gris»

Louarnig GWASKELL – « Arrée sur image »

Arnaud LE GOUËFFLEC – « Une Mémoire de poisson rouge »

Jean-Hugues OPPEL – « Un homme est repassé »

Ludmila SAFYANE – « Bonne pâte »

 La Noiraude, elle, ne peut s’empêcher de vous dévoiler la couverture de son nouveau recueil, qui sort dans une semaine, samedi 12 novembre, au moment du 15ème festival « Noir sur la Ville » de Lamballe, of course !

Et comme tous les ans, vous êtes invités à passer au superbe stand Noiraude, où toute l’équipe de la médiathèque sera présente, en compagnie des lauréats du concours.

Donc après les cérémonies du 11 novembre : tous à Lamballe les 12 et 13 !

Il va se passer plein de choses fort intéressantes, comme vous pouvez le constater sur le site du festival.

Robert est de retour ! – Terre de Brume, 2011 – 172 pages – 10 nouvelles – Collection Granit Noir – 11 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 5 novembre 2011





London Calling

24 09 2011

Présentation par l’éditeur

 Le célèbre album London Calling du groupe The Clash fête ses trente ans en décembre 2009. Dix-neuf auteurs français lui rendent hommage à travers autant de nouvelles inédites, chacune inspirée par l’une des dix-neuf chansons de London Calling. Ce qui donne des histoires tour à tour sarcastiques, haletantes, burlesques, tragiques, engagées, toujours noires – et toujours rock.
Une façon de prendre acte de l’évolution de la littérature noire : auparavant plutôt associée au jazz, elle voit aujourd’hui une nouvelle génération d’auteurs arriver, dont l’univers est très marqué par le rock.
Le recueil est précédé d’u
ne préface d’Antoine de Caunes. Chaque nouvelle est précédée d’une illustration noir et blanc en pleine page tirée d’une bande dessinée de Serge Clerc sur les Clash parue dans Métal Hurlant en 1980.
Il présente en annexe une chronologie du groupe.

 Nouvelles de : Jean-Hugues Oppel, Thierry Crifo, Pierre Mikaïloff, Max Obione, Olivier Mau, Annelise Roux, Jan Thirion, Marc Villard, José-Louis Bocquet, Mouloud Akkouche, Michel Leydier, Jean-Noël Levavasseur, Thierry Gatinet, Sylvie Rouch, Jean-Bernard Pouy, Frédéric Prilleux, Christian Roux, Caryl Férey, Jean-Luc Manet.

La Noiraude, elle…

, après New-York, passe par Londres pour fricoter avec, et oui encore !, des blousons punk-rock-noirs… Cela ne va pas de pis en pis mais de meuh en meuh. La musique est une des autres passions de la Noiraude. Tenez-le vous pour dit ! Ne la mettez pas au bûché mais faites plutôt un tour sur le site de la maison d’édition du recueil.

 

London Calling – Buchet-Chastel, 2010 – 222 pages – 18 nouvelles – 17 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 25 février 2011





RAMONES – 18 nouvelles punk et noires

24 09 2011

Présentation par l’éditeur

 One, two, three, four ! En 1976, avec leur Perfecto, leurs cheveux longs et leurs jeans déchirés, les Ramones ont fait tomber les murs. Une technique rudimentaire : trois accords joués à vitesse supersonique, un riff hurlant, une voix électrisante – et le punk était né. Dix ans après la mort de Joey Ramone, dix-huit auteurs de polar français leur rendent hommage, à travers autant de nouvelles noires, pleines de bruit, de fureur et d’amour.
Ouvrage dirigé par Jean-Noël Levavasseur

 Nouvelles de : Marion Chemin, Thierry Crifo, Sergueï Dounovetz, Michel Embareck, Denis Flageul, Hugues Fléchard, Jean-Noël Levavasseur, Jean-Luc Manet, Olivier Mau, Pierre Mikaïloff, Mathias Moreau, Max Obione, Jean-Bernard Pouy, Frédéric Prilleux, Sylvie Rouch, Bruno Schnebert, Caroline Sers, Jean Thirion.

La Noiraude, elle…

ne met pas de blouson noir (trop chaud…) mais elle adore le rock’n roll ! Ce recueil n’est pas le seul de la série et elle se fera un plaisir de vous échauffer les oreilles à coups de guitares et de batteries très très vite ! Et ça, c’est le site de l’éditeur

Ramones. 18 nouvelles punk et noires – Buchet-Chastel, 2011 – 240 pages – 18 nouvelles – 17 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 06 septembre 2011





Concours de nouvelles de la Police Locale de Liège

7 09 2011

La Noiraude, elle, ne regarde pas que ses pis ! Tout ce qui touche de près ou de loin à un concours de nouvelles l’intéresse. A travers ces quatre recueils, ce sont autant de thèmes originaux traités par des candidats qui ne manquent pas d’inspiration. La Police locale de Liège cherche, à travers ce concours annuel, «à susciter l’imaginaire des citoyens autour de ce métier. Envisager sa complexité réelle sous une apparence de fausse simplicité.» Chaque année, c’est donc sur les pas de Simenon que se lancent les candidats qui viennent de Belgique, de France, de Grèce, d’Espagne et bien d’autres. «((A)l)armes», «Vengeance», «Canicule» et «Ceci n’est pas un crime» ont été publiés aux éditions Luce Wilquin (collection Noir Pastel) et font désormais partie des rayons de la Noiraude.

Pour en savoir un peu plus, vous pouvez visiter le site de la maison d’éditions





Le Butin – Nouvelles noires du Goéland Masqué

8 06 2011

Ce week end-end, c’est la Pentecôte ! Mais c’est aussi le Festival du Goéland Masqué, désormais traditionnel rendez-vous polar à l’OUest de l’Ouest de la Bretagne, à Penmarc’h. L’an passé pour ses 10 ans, le festival avait fêté l’événement en publiant un recueil chez Coop Breizh, « Le Butin, » que l’éditeur présentait ainsi :

 Quand 16 grands auteurs de polars et de romans noirs, tous habitués de l’incontournable Festival polar « Le Goéland Masqué » à Penmarc’h, Finistère, entendent lui fêter son dixième anniversaire, c’est tempête sur le phare d’Eckmühl ! Chacun d’eux verse au présent recueil une nouvelle qui mêle le sang aux embruns de la pointe finistérienne. Une contrainte de genre et de lieu qui n’empêche absolument pas l’humour. Et, cerise sur le gâteau, chaque texte est annoncé par une illustration originale, signée d’un grand nom de la BD. Un détonant mélange Polar-BD pour frémir sur sa chaise longue à la plage

 La Noiraude, elle, ne fait pas son Luc Ferry et vous donne les noms des 17 coupables :

Coté nouvellistes : Mouloud Akkouche, Thierry Daubrège, Didier Daeninckx, Yann Biger, Thierry Crifo, Michel Dréan, Nadine Monfils, Yvon Coquil, Hervé Claude, Claude Bathany, Gérard Alle, A-S Kerbrat-Personnic, Gérard Streiff, Firmin Le Bourhis, Jean-François Miniac, Lalie Walker et Jean-Bernard Pouy.

Coté illustrateurs : Olivier Boiscommun, Lionel Chouin, Mako, Nicoby, Jeff Pourquié, Jampur Fraize, Gildas Chasseboeuf, Jaime Martin, Bruno Le Floc’h, François Ravard, Christophe Lazé, Pépito, Chantal Montellier, Erwan Le Saëc, Jean-Luc Hiettre, Kiel, Philippe Lechien.

Le Butin – Coop Breizh,2010 – 207 pages – 17 nouvelles – 10 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 15 juillet 2010





Paris Jour – Recueil collectif de 12 nouvelles

1 06 2011

Présentation par l’éditeur

12 heures chrono. 12 auteurs. 12 nouvelles policières inédites.

 Entre l’aube et le crépuscule, le temps d’une nouvelle, la tribu du roman noir arpente Paris en tous sens. Douze plumes grinçantes ou glaçantes fouillent les tréfonds de la capitale en même temps que ceux des âmes. Noir c’est noir… et les rares espoirs nés avec le jour s’évanouissent au soir tombé. Sombre tableau de la Ville lumière par la génération inspirée du polar contemporain.

 Nouvelles de : Astier, Chevron, Daeninckx, Férey, Gendron, Malte, Pouy, Reboux, Roux, Slocombe, Villard et Walker

La Noiraude, elle…

apprécie la maquette de cette collection dirigée par Olivier Mau, et la couverture de Jean-Christophe Chauzy pour ce recueil. Chauzy dont il faut absolument lire les BD réalisées avec Marc Villard, ou avec Thierry Jonquet !

Paris Jour – Parigramme, 2011 – 163 pages – 12 nouvelles – Collection Noir 7.5 – 12 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 26 mai 2011





DIX – Nouvelles du festival Mauves en Noir 2011

19 05 2011

Chaque année depuis 2002, Mauves-sur-Loire accompagne son festival « Mauves en Noir » d’un recueil mêlant textes d’auteurs invités et lauréats d’un concours de nouvelles, tout ce beau monde bûchant sur un même thème. La Noiraude ne peut qu’approuver ce genre d’initiative, son propre recueil annuel fonctionnant sur le même principe !

 Cette année le festival de Mauves fêtait ses dix ans, et quoi de plus naturel qu’en faire le thème du recueil ? Résultat : 22 nouvelles, de Maurice Attia à Aglaé Zebrowky, dont vous pouvez découvrir la liste complète ici, sur le site du festival. On y croise des d’anciens lauréats du concours de la Noiraude, ce qui fait plaisir de voir que la flamme du noir brûle toujours chez les « amateurs ». Salutations costarmoricaines à Annick Demouzon, Axel Sénéquier et Jean-Christophe Tixier !

Pour ce recueil 2011, Sylvie Rouch, a composé une préface qu’elle qualifie elle-même de petit délire oulipo-poulpien. Mais lisez plutôt :

 DIX

(inventaire en annexe aux Edits de Mauve)

 Les DIX chats d’Hurley ; Lady Chatterton ; laids, les dix laids (Bob dit « l’âne ») ; les dix façons d’accommoder l’ poulet ; les dix doigts du Buddha éveillé ; les dix dents de lait des dandys de Leh ; le décès 10 ; les dicos – les dix coteaux – les dichotomies ; les dix plaies d’Egypte, les ten Hébreux, les dix commandements, les gens vils selon cinq mafieux ; les « dis-lui non ! » de Françoise hardie ; l’Eddie Mitchell, l’Eddie de Nantes, les mille de Rousseau ; la ligne 10………………………………….…

Les « dis-moi ! » – les « dis-lui ! » – les dealers ; les dix stricts du dix, Downing Street ; les distributeurs, les déca fées innées ; les trois Gros < les sept nains < les dix petits maigres ( > les quatre filles du docteur marchent) ; les dédits, les non-dits, les « on dit » du candide raton (Monique a les vingt skis) ; les rats dits « noirs » et les paras dits « blancs » ( SIC : je m’en irai dormir dans le para dit « blanc ») ; les dix tyrans Bic ; les dix de trèfle, les dix de der ; les dix vers des dix piafs ; les divas d’Ivan – les dix vents d’Yves A. – les divans d’Eva ; les dix vans de vin – les dix vains devant – les devins d’avant ; les divers devins ; les dix vies d’Yvon ; les dix bons bidons ; les dix doigts dans l’ nez, les dix nez aux chandelles ; les dito – les taudis ; les dix en tri, les dix en Sion, les dysfonctionnements ; les dictons, les dictats ; Sète et Troyes qui font dix ; les dix D. – les dix G. ; D. H. Lawrence qui dîne au Rizzi ; l’eau rance d’un radis ; Dee Dee Bridgewater et Dick Rivers que dix canaux gardent ; les fées d’hiver ; les dix vers avariés de mon jardin dit « vert » ; les dix manches de pioche, les lundis de pluie ; la guerre des dix jours (les divines saignaient) ; les démons de minuit, les dix monts de l’Inuit, l’Edmond de mes nuits…

Ce qui est DIX est dit,

 Pour les dix ans de Mauves, Sylvie Rouch

Dix – Association Mauves en Noir, 2011 – 257 p. – Collectif – 22 nouvelles – 7 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 15 mai 2011.





Recueil 2010 : Y’a pas de sots métiers !

25 03 2011

Le thème : Le travail, c´est la santé. C´est ce qu´on raconte. Faut voir. En fait, cela dépend du lieu où on l´exerce, le travail. Et avec qui. Les hommes et les femmes qui suent sang et eau dans ce recueil se rencontrent en haut des sommets enneigés, sur les chantiers, dans le bayou, ou sur les rings de boxe. Et ailleurs. Et il ne faut pas compter sur ces hommes et ses femmes pour avouer que leur métier est un peu spécial, il ne l´est d´ailleurs pas toujours. Mais ce qui est sûr, c´est qu´au bout du compte, « le travail, c´est la santé », c´est vraiment ce qu´on raconte.Dix histoires noires et travailleuses.

Les lauréats : Cyrille AUBRY (Calvados), Philippe DELAOUTRE (Yvelines), Annick DEMOUZON (Tarn-et-Garonne), Jérôme PICOT (Ain), Dom ROY (Seine-Saint-Denis)

Les lauréats ont leur nouvelle publiée en recueil aux éditions Terre de Brume, en compagnie de textes de : Michel CHEVRON, Pascale FONTENEAU, Joseph INCARDONA, Francis MIZIO, Emmanuelle URIEN.

Une critique du recueil sur le blog : «Eireann, littérature d’Irlande, de Bretagne et d’ailleurs»

Y’a pas de sots métiers ! – Terre de Brume, 2010 – 175 pages – 10 nouvelles – 10,50 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 10 novembre 2011





Recueil 2009 : Tout le monde descend !

25 03 2011

Le thème : Un matin, un atelier, une locomotive en réparation. Un après midi, un banc, un wagon de voyageurs Un soir, une gare désertée,  un quai abandonné, un train. Une nuit, une voie oubliée, des rails qui ne mènent nulle part. Des voyageurs, des travailleurs, des contrôleurs, des squatteurs, des braqueurs… Les hommes et les femmes qui errent dans les pages de ce recueil sont en partance pour des trajets aux destinations finales incertaines. Au bout du quai, des vies déraillent… ou reprennent leurs cours.
Onze histoires noires et ferroviaires.

Les lauréats : Dominique CHAPPEY (Isère), Martine CHESNEL (Nord),  Joël HAMM (Saône-et-Loire), Serge REYNAUD (Bouches-du-Rhône), Axel SENEQUIER (Paris)

Les lauréats ont leur nouvelle publiée en recueil aux éditions Terre de Brume, en compagnie de textes de : Abdel-Hafed BENOTMAN, Laurent MARTIN, Pascal MILLET, Jean-Paul NOZIERE, Lalie WALKER.

Une critique du recueil sur le blog : «Eireann, littérature d’Irlande, de Bretagne et d’ailleurs»

Tout le monde descend ! – Terre de Brume, 2009 – 173 pages – 10 nouvelles – 10,50 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 18 novembre 2009

 





Recueil 2008 : Dans le panneau !

25 03 2011

Le thème : Il y a ceux qui ont des envies soudaines de sauvetage de palmier. Celles, moins futiles, qui ont des comptes à régler avec leur passé. Ceux et celles qui se promènent le long des falaises. Et d´autres, qui ont bien envie d´user de leur liberté. Mais il y a toujours une pancarte, officielle ou non, rutilante ou délabrée, banale ou exotique, pour les rappeler à l´ordre. Et souvent, les choses tournent mal… Dix histoires noires inspirées par dix panneaux.

Les lauréats : Philippe GOURNAY (La Réunion), Sébastien KLOTZ (Alpes-de-Haute-Provence), Céline PENVERNE (Val-d´Oise), Maryse POLY (Côtes-d´Armor), Claudio RUBILIANI (Bouches-du-Rhône).

Les lauréats ont leur nouvelle publiée en recueil aux éditions Terre de Brume, en compagnie de textes de : Gérard ALLE, Patrick BARD,  Philippe HUET,  Max OBIONE et Dominique SYLVAIN

Une critique du recueil sur le blog : «Eireann, littérature d’Irlande, de Bretagne et d’ailleurs»

Dans le panneau ! – Terre de Brume, 2008 – 157 pages – 10 nouvelles – 10,50 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 31 octobre 2008