Ivresse de la chute – Joël Hamm

1 03 2019

Présentation par l’éditeur

« On est au tout début du printemps dans une combe perdue des alentours de Clamecy. Il reste des poches de neige sur le bord des talus.
Maigre, sale, le crâne tondu et vêtu d’un bourgeron trop grand pour lui, voici le gamin. Assis sur une pierre à l’orée d’un boqueteau de chêne, il tisonne un feu de bois mort en surveillant vaguement les quatre vaches qu’il a menées au pré. Des escarbilles rougeoyantes montent vers le ciel avec les flammes. Il serait en peine de dire son âge. Quant à son nom, il ne sait pas si c’est vraiment le sien. Jusque-là, à la ferme, on ne l’a jamais appelé que le gamin ou Machin, Truc, Toilàbas, Enfant de pute … »

Les nouvelles de Joël Hamm, elles vous filent une belle ivresse, de celles qui vous font voir le monde sous un angle inattendu. Françoise Guérin

La Noiraude, elle, est toujours heureuse d’avoir des nouvelles de ses anciens participants et gagnants du concours qu’elle a organisé durant près de vingt ans avec ses amis de La Fureur du Noir
Aujourd’hui c’est Joël Hamm qui, après une longue attente, publie un recueil d
e nouvelles aux éditions Zonaires. Il fait partie des fidèles de la Noiraude avec sept participations, dont deux premier prix : en 2006 avec « Un été à tuer » que l’on retrouve dans le recueil « A saisir ! » et en 2009 avec « Le signe » dans le recueil « Tout le monde descend ! »

Si la Noiraude a toujours apprécié lire les textes de Joël Hamm, une autre participante des concours, Françoise Guérin, vous donne son point de vue sur « Ivresse de la chute » dans la rubrique « Page blanche » de son site.

Ivresse de la chuteZonaires éditions, 2019 – 159 pages – 15 €
Contient : Cendres – Monsieur Bobi – Le sourire de l’ange – Portrait posthume – Ivresse de la chute – Sac d’os – La complainte de Mari-Anna – Treize à table – Pater familias – L’autre regard – Les barbelés – Le Signe – Temps de chien – Faussaire – Tempête sur un divan – Le dernier mot

Dans les rayons de la Noiraude depuis le février 2019

Manuel et Frédéric, pour la Noiraude





A Lamballe, un seul Noir sur la Ville… mais des centaines de Noiraudes sur la Ville !

15 11 2017

Comme chaque année depuis maintenant 17 ans, c’est à l’aube du festival « Noir sur la Ville », qui ouvre ses portes ce vendredi 17 novembre, qu’arrive dans nos murs le nouveau recueil du salon, réunissant auteurs pros et amateurs.

Noiraudes sur la ville 1

Sébastien Gendron, Cloé Mehdi et Fabienne Juhel ont ainsi écrit une nouvelle sur le même thème que les participants. Cette année, l’écriture devait se faire incluant les cinq mots suivants : bûche, aigrette, bibliothécaire, polaroid et camion. A l’ouverture des enveloppes (car rappelons-les, le concours est anonyme) le jury a eu le joie et l’agréable surprise de retrouver deux anciens lauréats :
–  Jean-Luc Guardia qui fut au sommaire du troisième recueil, en 2002, « Billets brûlés »
– Découverte à la Noiraude en 2014, Florence Médina a elle été publiée dans « Marions-les ! »
– le troisième lauréat, s’il n’avait pas encore gagné jusque-là, n’en est pas moins un fidèle de l’épreuve, et local de l’étape. En effet, Alain Donnio, qui habite Saint-Brieuc, participait pour la quatrième fois.

Au sommaire du cru 2017  :

Alain Donnio – Du noir à Saint-Méloir
Sébastien Gendron – Histoire de l’aigrette qui avait mis une bûche dans le camion de la bibliothécaire avant de prendre un polaroid et de s’enfuir.
Jean-Luc Guardia – Belle du soigneur
Fabienne Juhel – Les Robes rouges ne sont pas les seuls fruits
Florence Médina – Corps de texte
Cloé Mehdi – Le Landau

Ce recueil, publié pour la première fois aux éditions de La Gidouille,  sort en avant-première sur le salon, et sera en vente (9€) sur le stand de la Noiraude, en présence des trois lauréats.

Alors… ils n’attendent plus que vous,  à partir de 14 h, samedi 18, et dimanche 19 novembre.  A bientôt !

 

Justine Richecoeur





La Noiraude à Noir sur la ville : J-10…

8 11 2017

Noir sur la Ville 2017 - Carte PostaleMaintenant, ce n’est plus une surprise pour vous : comme depuis ses débuts, La Noiraude sera présente lors du Festival Noir sur la Ville de Lamballe, le GRAND rendez-vous du polar, les 17-18 et 19 novembre prochains.

Comme les années précédentes, elle se fait une joie d’accueillir les lauréats du concours, organisé avec la Fureur du Noir, en charge du festival. Une fois n’est pas coutume, ils arriveront des quatre coins de la France…  malgré le fait qu’ils ne soient que trois. Deux d’entre eux ont déjà été publiés dans d’autres recueils La Noiraude / Noir sur la Ville  !

Lesquels ? A vous de le découvrir… Tous  seront en tous cas très heureux de vous présenter le nouveau recueil « Noiraudes sur la ville » et de s’essayer aux dédicaces.

Retrouvez l’équipe de la Noiraude sur leur merveilleux stand. Elle vous donnera les informations que vous souhaitez et qui vous manquent sur le concours et qui se terminera le 30 décembre 2017. Alors, à vos plumes !

Justine Richecoeur





Deux nouvelles pour le prix d’une !

11 05 2017

Aujourd’hui ce n’est pas une, mais deux, bonnes nouvelles que nous vous annonçons !
En premier lieu le concours de nouvelles La Noiraude / Noir sur la Ville, dont la consigne d’écriture était  d’intégrer les 5 mots AIGRETTE – BIBLIOTHECAIRE – BUCHE – CAMION – POLAROID, voit sa première étape achevéeLe pré-jury a rendu son verdict et ce sont onze textes, sur les soixante dix-huit arrivés, qui vont maintenant devoir convaincre le jury final.

Les titres des nouvelles sont : Corps de texte – Cuisine et Bricolage – Comédie humaine en 3 actes – Du Noir à St Méloir – La Clé – Une vie rêvée – Echec et mat ! – Photo de groupe en noir et rouge – Luronne cinquantaine, belle comme un camion – L’Invitée – Pas d’ADN

Les meilleures seront publiées dans le recueil à paraître aux éditions de La Gidouille en novembre 2017 aux côtés de Cloé Mehdi, Fabienne Juhel et Sébastien Gendron.

 

Ce dernier nous emmène vers la deuxième nouvelle de cet article, la soirée Bière Littéraire de la Noiraude. En effet, Sébastien Gendron sera l’invité de cette nouvelle édition, mardi 27 juin 2017 à partir de 20h30, à la médiathèque de l’Ic, à Pordic. Ce qui n’est pas sans faire très chaud au coeur de votre servante. L’homme, charmant, drôle et toutes sortes de choses,  viendra entre autres, nous expliquer comment il compte faire pour qu’on ne confonde pas son dernier roman « Révolution », avec un autre ouvrage du même titre, publié après le sien, par un auteur à peine plus célèbre que lui. 

Nous vous en dirons plus très prochainement mais vous pouvez d’ores et déjà réserver votre soirée  si vous souhaitez faire connaissance avec ce visionnaire !

Manuel, pour la Noiraude





Et vous mourrez longtemps, un recueil de Jean-Paul Nozière

3 02 2017

et-vous-mourrez-longtemps

Présentation par l’éditeur

Une falaise en carton-pâte, une déposition abracadabrantesque, un faux sosie d’Alain Delon, un contrôleur de TGV infréquantable, une course-poursuite fatale, un triangle amoureux, un curé que le meurtre appelle et un tueur à gages mélancolique. Huit nouvelles policières où les personnages singuliers basculent et nous embarquent dans leurs dégringolades.

La Noiraude, elle…

…est ravie d’avoir reçu des nouvelles de Jean-Paul Nozière. Pour la première fois ces textes, parus dans divers recueils, sont publiés ensembles. Elle est aussi très émue qu’il ait choisi « N’oubliez pas de composter votre mort » pour y figurer. En effet, cette nouvelle était la contribution de l’auteur au neuvième recueil du concours de nouvelles La Noiraude/La Fureur du Noir, « Tout le monde descend ! ». La Noiraude tient aussi à le remercier très chaleureusement pour les nombreux dons qu’il a pu lui effectuer depuis plusieurs années.
On peut dire, sans mentir, que Jean-Paul Nozière fait partie de ses amis !

Et vous mourrez longtempsEditions Thierry Magnier, 2017 – 203 pages – 8 nouvelles – Collection Nouvelles – 11 €

Dans les rayons de la Noiraude depuis le 02 février 2017

Manuel, pour la Noiraude





Week-end polar : c’est parti !!!!

20 01 2017

manu-noiraude-flechage-1

 

Ça y est, c’est le grand jour ! Ce soir débute notre week-end en quatre arrêts avec la troupe du Ha-Ha qui va nous régaler les oreilles avec sa lecture radiophonique de la nouvelle de Conan Doyle « Le ruban moucheté ».
Pour que vous trouviez facilement, l’équipe de la Noiraude s’est habillée chaudement afin de planter les jolis panneaux de direction.
Ça « meuhhh-le » un peu quand même….

pascale-et-fred-flechage-rapproche-2





Ondes In avec la Noiraude !

15 12 2016

Comme elle n’est pas si timide que cela, La Noiraude a accepté l’invitation d’Alain Le Flohic, président de la Fureur du Noir, pour aller parler d’elle sur les ondes de RCF dans l’émission « Partir en livre ».
L’occasion pour Frédéric Prilleux, responsable de la Médiathèque de Pordic, de retracer l’historique de ce fonds spécialisé qui, depuis près de vingt ans, récupère les nouvelles publiées et les met à la disposition des lecteurs avertis. Elle organise aussi son fameux concours de nouvelles noires et policières francophones qui a vu éclore quelques noms du polar passés par lui.
Ecoutez le podcast de l’émission et découvrez les dessous de votre vache préférée !


Si vous voulez atterir dans ses rayons, il est encore temps de participer à la 18è édition du concours de nouvelles en envoyant votre texte d’ici le 31 décembre 2016. Les nouvelles lauréates seront éditées dans un recueil aux côtés d’auteur « pro » du genre.

concours-Affichette

Et comme Noël approche, vous pouvez aussi passer commande du dernier recueil, « Le Poulpe court toujours ! », et être livré dans les temps !

poulpe-2