Abandonner ? Meuh non !

17 11 2015

Dur(e)s à cuire - Couverture - (légère)

Le dernier message sur ce blog était plein d’enthousiasme et de joie à l’idée de retrouver auteur(e)s, ami(e)s de la Fureur du Noir et vous toutes et tous, lectrices et lecteurs de polar, à notre nouvelle édition de Noir sur la ville, à Lamballe.
Et, bien sûr, de vous présenter nos heureux lauréats du concours, Patricia Portmann et Xavier Rugiens, pour qui ce salon était une grande première. Marie Vindy, Elsa Marpeau et Marin Ledun devaient aussi être là pour des retrouvailles attendues avec le public. Elles n’ont pas eu lieu, car le festival, comme toutes les manifestations culturelles et sportives en Côtes d’Armor, ont été annulées. Patricia, Xavier, Marie et Marin étaient bien là, seules manquaient Elsa et T…, notre lauréate de la Guyane, mais cela c’était prévu.
Pas de festival, non, mais vous pouviez par contre aller tranquillement acheter votre barbaque et votre lessive dans le supermarché de votre choix, pas de problème. Nous, on aurait simplement aimé vous proposer quelques morceaux de choix de la Noiraude et échanger avec vous sur ce monde qui ne tourne pas rond depuis un certain temps, un monde sur lequel les auteurs de polar ont, justement, tant de choses à dire.
Mais ce n’est que partie remise : la Noiraude vous proposera le plus tôt possible , à Pordic, une soirée autour de son recueil. En attendant, demandez-le à votre libraire préféré. Son titre ? Dur(e)s à cuire

Frédéric, pour la Noiraude

Publicités

Actions

Information

3 responses

17 11 2015
Aubry

Décidément, quel triste période ! J’espère que vous pourrez rapidement vous réunir autour des lauréats de cette année. Je garde un si bon souvenir du week-end que j’ai passé avec vous que je ne peux que souhaiter la même chose à d’autres : 2 jours avec des « Durs à cuir du polar » . Oui, je sais, c’est moyen comme jeux de mot. Je me réserve pour la prochaine édition du concours à laquelle j’ai bien l’intention de participer, ne serait-ce que pour avoir le modeste plaisir d’écrire ce que je veux malgré les fous qui aimeraient que la peur musèle …
A bientôt peut-être ! Et continuez à défendre furieusement un genre qui, sans aucun doute, déplairait à certains empêcheurs de penser librement.

Cyrille Aubry (lauréat du recueil « Y’a pas de sot métier » en je ne sais plus quelle année)

19 11 2015
La Noiraude de Pordic

Merci Cyrille ! Nous n’allons en effet pas laisser passer cette édition 2015 du recueil sous ce silence que certains veulent imposer. La Noiraude, c’est le Noir, et pas l’obscurantisme. Donc, on réfléchit pour une rencontre avec les lauréats, les auteurs, les amis de la Fureur du Noir…. On vous tient tous au courant !
A bientôt… et tous à vos claviers !

11 12 2015
Dom

Je suis bien d’accord avec toi, Cyrille.
Je garde aussi un excellent souvenir de ces 2 jours passés en Bretagne en ta compagnie (entre autre !)
J’espère que toute l’équipe se porte bien malgré tout.
Bon courage et bonne continuation.
Dom Roy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :